• Marcheurs nordiques du C.S.Montereau en Bretagne

    DSC06201

    Présentation : L’Ultra-marin, est un événement sportif au cœur du Morbihan, regroupant quatre courses pédestres (trail) dont une marche nordique chronométrée.

    Récit : Après les ‘’100 km de Steenwerck’’ en mai dernier, destination le golfe du Morbihan avec huit de mes marcheurs* pour participer à l’épreuve de marche nordique chronométrée d’une distance de 29 km.
    Arrivé le vendredi, après de longues heures de route, direction l’esplanade du port de Vannes pour récupérer nos dossards.


    Le lendemain matin, on rejoint le bourg de Séné où sera donné le départ devant la médiathèque du Grain de sel en présence de Luc Foucault, maire de Séné, et Philippe Rolland, adjoint aux sports.

    Sur la ligne de départ, nous nous répartissons* dans l’un des cinq sas correspondant à nos temps habituels et/ou notre objectif. Je choisis le sas < à 04h15’. Le 1er départ est donné à 12h30 sous une pluie fine par Bernard Landrein, Président de l'Ultra-marin, le 2ème à 12h32 et ainsi de suite toutes les 2 mn. Nous partons en direction de l'hippodrome, puis Dolan, Falguérec jusqu'à la Pointe du Bill. 

    Quels embouteillages durant les 1ers kilomètres de course ! il est difficile de se frayer un chemin en raison des sentiers étroits et surtout la gêne des marcheurs ‘’lents’’ qui n’ont pas respecté leur sas de départ ou surévaluer leur vitesse de base.
    Je ne sais pas ou se trouvent mes camarades de club*, sont-ils devant ou derrière … mystère ? Je démarre prudemment, il ne faut  pas emballer trop vite la machine sinon c’est la défaillance assurée.
    A la sortie de Séné, j’entends derrière moi un ‘’ohé Lapinou’’ c’est Edwige et Chantal qui sont revenues à ma hauteur, chapeau les gazelles. On fera un long bout de chemin ensemble.

     
    On longe la côte d’un bon pas. Les décors changent rapidement,  nous prenons les chemins douaniers pour remonter sur les terres, chaque carrefours, croisements, hameaux est prétexte à encouragements et applaudissements des spectateurs venus nombreux. Je fais attention où je pose les pieds et mes bâtons car certains endroits sont piégeux par la présence de racines, pierres humides ou herbes hautes.


    Peu avant le 1er ravitaillement, Roger et Michel nos deux paparazzis de service nous attendent à une intersection pour nous capturer dans leur Nikon, on les verra à plusieurs reprises sur le parcours.
    Edwige et Chantal ont la pêche ce matin, chacun son tour nous nous relayons tels des coureurs du tour de France.
    Je me retourne pour essayer d’apercevoir d’autres marcheurs du club* …rien à l’horizon mon capitaine.
    Puis vers le 23ème km, j’aperçois le port de Vannes reconnaissable aux mats imposants de ses voiliers accostés et à l’église St Patern surplombant la ville.


    Le chrono tourne, le chemin est encore long. Comme chantait Jo DASSIN ‘’ Qu´il est long, qu´il est loin, ton chemin, papa, c´est vraiment fatigant d´aller où tu vas. Qu´il est long, qu´il est loin, ton chemin, papa. Tu devrais t´arrêter dans ce coin.’’
    Et non l’artiste au C.S.M on ne s’arrête pas nous sommes des coriaces dans l’effort ! je veux arriver à bon port en moins de 04h10.


    A ce palier de la course, je sens que mes deux complices du jour n’ont plus la même fraîcheur, Chantal et Edwige me demandent de ne pas les attendre.
    Sur la longue et interminable ligne droite pavée, je grille mes dernières cartouches, la tête haute et le buste penché je pousse sur mes bâtons, j’aspire nombreux concurrents qui sont sur mon passage.


    Voilà la ligne d'arrivée est franchie au terme de 04h09 :59, un peu Vanné (jeu de mots), objectif atteint.
    Un dernier pointage par les commissaires de course pour valider mon temps et je me dirige vers la sortie après avoir récupéré mon t-shirt souvenir.


    Juste derrière moi arrivent Edwige et Chantal fatiguées certes mais ravies de leur chrono. (04h11’36")
    Ensuite, à mon grand étonnement Evelyne franchit la banderole dans un temps plus que correct d’autant que c’était sa 1ère compétition de ce genre. (04h24’36")
    Puis, Marie-Thérèse et jacques arrivant dans un mouchoir de poche séparé d’une petite seconde. (0 4h30'25")
    Christine un peu dans le ‘’dure’’ mais courageuse ayant mal commencé la journée, pour avoir oublié ses bâtons. (04h30'38")
    Laurence (04h31'54"), la Reine mère de nous tous se permet de passer devant Sylvie (04h35'44") cette dernière sera le serre-file du groupe ‘’ c’est d’un goût’’.
    Notons que pour la 1ère fois un concurrent a été pénalisé pour avoir couru sur le parcours, selon le règlement de la F.F.A.

    Le mot de la fin : "Vous l'aurez bien compris, le rang d'arrivée est un indicateur mais ne saurait être le seul bilan à retenir. C'est autour de ses moments conviviaux et sportifs que l'on peut apprendre à mieux se connaître et à se dépasser sportivement.
    Marcheuses, marcheur, accompagnateurs du C.S.M, merci pour votre participation, félicitations pour votre sportivité et votre bonne humeur durant ce week-end’’.

    *Chantal. Edwige. Jacques. Christine. Evelyne. Marie-Thérèse. Sylvie. Laurence.

    Les statistiques de la 4ème édition ‘’Marche nordique chronométrée’’.

    • Nombre de partants : 820 dont femmes : 508 (61,95% des partants).
    • Nombre d'arrivants : 803 (97,93% des partants) dont femmes : 495 (61,64% des arrivants) (97,44% des partantes).
    • Nombre total d'abandons : 17 (2,07% des partants)

     

    button


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :