• ⇒ Qui va doucement va surement .

    Qui va doucement va surement .

    Un 100 km en courant ou en marchant c'est long, ça dure des heures et des heures. Il ne sert à rien vouloir courir/marcher vite ou intensément; ce qu'il faut c'est pouvoir tenir une allure aussi longtemps qu'une journée de travail ou beaucoup plus, ça n'a l'air de rien comme ça 08,10,15,20,24 heures lorqu'on en parle dans son canapé mais lorsqu'il faut les passer sur les jambes, à s'efforcer de faire parcourir à sa 'charpente' 100 000 mètres, ce n'est pas une petite affaire mais pas insurmontable.

    Ce qu'il faut pour espérer terminer dans de bonnes conditions, c'est faire exclusivement de l'entrainement d'endurance * il faut s'entraîner fréquemment, régulièrement, longtemps mais jamais intensément pendant de longues semaines.

    Avant le départ d'une telle épreuve, il ne faut pas se concentrer sur une performance à réaliser mais sur la tâche à accomplir. On a une distance à parcourir,  durant l'épreuve on doit rester lucide en analysant son état de fatigue aux différents stades de la course, en répartissant bien ses efforts. Partir avec l'idée de réaliser une performance, c'est souvent viser trop haut et s'exposer à la défaillance.

    * L'endurance est la qualité qui permet de prolonger très longtemps un effort d'intensité modérée sans gêne respiratoire.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :